Appui au commandement et à l’organisation de la Marine Nationale

Le projet de coopération « appui au commandement et à l’organisation de la marine » soutient la République du Congo pour la mise en œuvre de l’architecture de sécurité maritime développée lors du Sommet des chefs d’Etats et de Gouvernements de Yaoundé (juin 2013). Il porte sur le développement de l’action de l’Etat en mer (AEM) avec un volet sous-jacent sur les capacités de la Marine Nationale à Pointe-Noire.

L’aide au développement de l’action de l’Etat en mer au Congo constitue le volet principal du projet. Dépassant largement le seul cadre du ministère de la défense nationale, il donne une envergure interministérielle au projet. Celui-ci comporte des actions de conseil et de formation pour le renforcement des capacités de sécurité en mer, l’organisation des administrations et des dispositions législatives pour répondre aux enjeux maritimes dans les eaux territoriales, en pleine souveraineté, et dans les eaux internationales environnantes. Ce projet est conduit dans un souci de développement durable, de biens partagés et de sécurité de tous les usagers de la mer.

Ce travail s’inscrit dans un mécanisme global à l’échelle du continent dans lequel sont impliqués tous les pays du golfe de Guinée avec le soutien de la France qui conduit également le projet « appui à l’action de l’Etat en mer dans le golfe de Guinée ». Ce projet porte notamment sur le renforcement de la formation des cadres africains en matière de sécurité maritime depuis l’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI) à Abidjan.

Placé auprès du chef-major de la Marine Nationale, l’officier chef du projet « marine » apporte également son concours pour la formation et l’entrainement des marins ainsi que l’organisation, le développement et le maintien en condition des moyens de commandement et des unités opérationnelles. La présence régulière de bâtiments de la marine nationale française en escale à Pointe-Noire permet d’organiser des périodes d’instruction opérationnelle et à nos deux marines de s’entrainer mutuellement lors d’exercices en mer.

JPEG

Dernière modification : 22/09/2017

Haut de page