Atelier d’échanges sur les énergies renouvelables et l’électrification décentralisée au Congo

Le mercredi 27 septembre, l’Ambassade de France, en partenariat avec le groupement français EcoCinetic/IRAM (Institut de recherches et d’applications des méthodes de développement), a organisé à l’Institut Français du Congo à Brazzaville un atelier d’échanges sur les énergies renouvelables et l’électrification décentralisée.

Le Premier conseiller de l’Ambassade de France, M. Gilles Roussey, et le Ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique, M. Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, ont ouvert l’atelier en prononçant chacun un discours. Rappelant la nécessité pour le milieu rural de produire de l’électricité par ses propres moyens, ils ont tous deux tenu à féliciter les acteurs du développement durable œuvrant au Congo.

En effet, Ecocinetic et l’IRAM, avec l’appui de l’association locale de développement GCADM, ont installé il y a un an des turbines hydrauliques (Pico-hydroliennes) à Moulenda, dans le département du Pool, afin d’alimenter en électricité le centre de santé, l’école et l’éclairage public du village. Ce projet, sollicité par le Ministère de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, et encouragé par le Ministère de l’Energie et de l’hydraulique, a vu le jour grâce à un don du gouvernement français de 497 500 euros : le Fonds d’appui au secteur privé (FASEP) Innovation Verte, outil financier de la politique d’aide au développement proposé par le Ministère français de l’Economie et des Finances.

Premier projet de ce genre au Congo, un an après, l’heure est au bilan et aux nouvelles perspectives. Alors que le pays dispose d’un important réseau hydraulique, cet atelier a permis de présenter les offres de technologies innovantes disponibles en matière d’électrification décentralisée réalisée à partir des énergies renouvelables. Il s’est clôturé par une table ronde sur les enjeux de ce secteur sur fond de mise en place d’une filière économiquement viable et respectueuse de l’environnement.

A noter qu’une démonstration ouverte au public d’une hydrolienne EcoCinetic a été temporairement mise en place sur le Djoué les mardi et mercredi 26 et 27 septembre.

Dernière modification : 29/09/2017

Haut de page