Atelier de priorisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) pour le PND 2017-2018

Brazzaville, 2 août 2017, La Direction Générale du Plan et du Développement (Ministère du plan, de la statistique et de l’intégration régionale) organise avec l’appui de la coopération française et du PNUD Congo du 2 au 4 août 2017, un atelier de hiérarchisation et de priorisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) pour l’élaboration du Plan National de Développement 2017-2021. Cet atelier sera animé par deux conseillères françaises.

Les ODD, objectifs universels, remplacent les Objectifs du Millénaire de Développement (OMD) et couvrent toutes les dimensions du développement durable et s’appliquent à toutes les nations.

JPEG

Le nouveau Programme marque un rééquilibrage des trois dimensions du développement durable :

  • l’intégration sociale pour assurer le bien-être de tous ;
  • la croissance à caractère inclusif et porteuse de transformation, la création d’emplois et l’investissement productif ; et
  • la viabilité environnementale en matière de politiques sociales et économiques

Ces trois dimensions du développement durable sont incluses dans les 15 premiers ODD. L’objectif de cet atelier est de doter l’ensemble des ministères d’un cadre unique de stratégie de développement. L’élaboration de la nouvelle version du PND est une opportunité unique pour le Congo d’intégrer les ODD dans les politiques et stratégies nationales de développement pour promouvoir toutes les dimensions du développement durable de manière intégrée et équilibrée.

JPEG

A l’issue de cet atelier, les cadres et agents de l’administration congolaise maîtriseront le processus de priorisation des ODD comme outil d’aide à la décision favorisant la hiérarchisation des objectifs et des actions à mettre en œuvre dans les stratégies et politiques nationales et ministérielles du Congo. Il s’agit d’une approche intégrée visant à réduire, voire même à supprimer, les écarts entre les discours politiques et les documents stratégiques, le faible ancrage des cibles aux politiques nationales, la faible attention donnée aux inégalités. La nécessité d’un cadre logique robuste et les exigences de transparence dans la gestion des finances publiques, sont des défis de taille pour la planification et la programmation, notamment intersectorielle, pour développer les synergies entre les secteurs et contribuer à l’atteinte des cibles et accroitre l’efficacité, en créant des effets multiplicateurs, permettant d’accélérer la mise en œuvre des ODD.

En outre, un tel exercice permettra de développer et renforcer le dialogue interministériel et horizontal pour décloisonner le travail des ministères, afin de conjuguer les efforts pour atteindre les résultats attendus pour le prochain PND, et, répondre aux défis du double engagement pour les agendas de développement 2030, mondial, et 2063 régional.

Contact :
  • Mme Mireille LINJOUOM, Conseillère en planification et programmation, mireille.linjouom@gmail.com
  • L’Ambassade de France : Mme Khadidja KADRI, Conseillère technique auprès de la Direction Générale du Plan et du Développement, khadidja.kadri@outlook.fr

Dernière modification : 02/08/2017

Haut de page