Biogaran démarre ses activités au Congo-Brazzaville

Le laboratoire pharmaceutique français Biogaran a officiellement démarré ses activités en République du Congo, lors d’une cérémonie organisée le 19 septembre 2019 à Brazzaville, en présence des professionnels du secteur de la santé.

Cérémonie de lancement des activités Biogaran à Brazzaville le 19 septembre 2019 - JPEG
Déjà présent en Afrique depuis 2017, au travers de l’acquisition du laboratoire nigérian Swipha, Biogaran a fait son entrée en Afrique francophone en janvier 2019 via la Côte d’Ivoire en exportant ses médicaments directement de France.

Sur le marché congolais, le laboratoire propose une gamme de trente-deux médicaments génériques – dont neuf déclarés essentiels par l’OMS - qui couvrent différentes pathologies, notamment la cardiologie, la gastro-entérologie, la neurologie, l’oncologie et l’urologie, à des prix accessibles. Son objectif est de commercialiser dix nouveaux médicaments tous les ans en Afrique centrale pour contribuer à pallier au déficit d’accès aux soins de qualité et à lutter contre l’usage des faux médicaments. Par ailleurs, Biogaran entend organiser des campagnes d’information médicale auprès des professionnels du secteur pour les encourager à recourir aux médicaments génériques dont la bioéquivalence et la qualité pharmaceutique européenne sont garanties, bien qu’étant 30 à 40% moins chers que les princeps.

Cérémonie de lancement des activités Biogaran à Brazzaville le 19 septembre 2019 - JPEG

Dernière modification : 27/09/2019

Haut de page