Brazzaville fête ses 137 ans à l’IFC !

A l’occasion des 137 ans de Brazzaville, ce mardi 3 octobre s’est déroulé le vernissage d’une exposition organisée par l’Institut Français du Congo (IFC) et le collectif de photographes brazzavillois, Génération Elili, afin de découvrir l’évolution de la capitale congolaise à travers des photos, des cartes postales et des plans de la ville.

La Case de Gaulle, le pont du Djoué, le Mémorial de Pierre Savorgnan de Brazza… Sites et monuments phares de Brazzaville, fondée le 3 octobre 1880, se succèdent dans le hall de l’IFC. Le contraste est saisissant : des photos d’archives en noir et blanc du milieu du XXe siècle et des cartes postales prises par le photographe Bernard Renoux en 1996 ont été affichées aux côtés de clichés actuels pris par le collectif Elili.

Après avoir effectué une visite guidée de l’exposition avec le sociologue Jean-Pierre Banzouzi, l’Ambassadeur de France M. Bertrand Cochery a souligné dans son discours la richesse de Brazzaville, « une capitale à taille humaine » qui dispose de « joyaux architecturaux » et où « l’on peut faire parler les places et les rues ». Surtout, il a tenu à lancer un appel : sauvegarder le patrimoine de la ville. Appel auquel s’est joint dans son discours le Ministre de la Culture et des arts, M. Dieudonné Moyongo, insistant également sur l’importance de la transmission des savoirs et de l’histoire aux jeunes générations et se félicitant de la coopération franco-congolaise.

La nouvelle directrice de l’Institut, Mme Marie Audigier, a ensuite appelé plusieurs artistes sur scène afin de continuer à célébrer l’anniversaire de la capitale congolaise en danse ou en chanson. Ces derniers ont pu exposer leur vision de Brazzaville à travers le slam (Mariusca Moukenge - lauréate lors des derniers Jeux de la Francophonie à Abidjan - et Tlemmy Sounga Kouba – jeune gagnant de la scène tremplin slam), le chant (chorale Whorshippers), la danse urbaine (Juvhet Otatum – gagnant de la scène tremplin danse urbaine), ou encore le conte (Quevin Moussoki – médaille d’or en contes aux Jeux de la Francophonie à Abidjan – accompagné de Mülek).

Après le vernissage a eu lieu le concert d’ouverture du festival Brajazz avec l’artiste congolais Press Mayindou et ses musiciens. Le festival international de jazz de Brazzaville aura lieu jusqu’au 7 octobre à l’IFC.

L’exposition sur Brazzaville se tiendra dans le hall de l’IFC jusqu’au 23 octobre.

Mariusca Moukenge - lauréate lors des derniers Jeux de la Francophonie à Abidjan
Discours de M. le Ministre de la Culture et des arts, Dieudonné Moyongo
Discours de M. L'Ambassadeur Bertrand Cochery
Visite de l'exposition
Le sociologue Jean-Pierre Banzouzi
Visite de l'exposition
Tlemmy Sounga Kouba – jeune gagnant de la scène tremplin slam
Juvhet Otatum – gagnant de la scène tremplin danse urbaine
Chorale Whorshippers
Quevin Moussoki – médaille d'or en contes aux Jeux de la Francophonie à Abidjan
Concert d'ouverture du festival Brajazz avec l'artiste congolais Press Mayindou et ses musiciens
Concert d'ouverture du festival Brajazz avec l'artiste congolais Press Mayindou et ses musiciens
Concert d'ouverture du festival Brajazz avec l'artiste congolais Press Mayindou et ses musiciens

Dernière modification : 05/10/2017

Haut de page