Brazzaville : la route de la Corniche fait sauter les bouchons

Le président de la République du Congo et l’ambassadeur de France ont inauguré la route de la Corniche et les aménagements des quartiers sud de Brazzaville le 15 juin dernier. Financé à hauteur de 80 millions d’euros par l’AFD dans le cadre du Contrat désendettement et développement (C2D), ce projet est l’un des plus emblématiques de l’AFD au Congo.

Inscrite au plan d’urbanisme de Brazzaville depuis les années 1980, l’extension de la route dite « de la Corniche » constitue une étape décisive dans le renouveau de la capitale du Congo, notamment pour l’amélioration des conditions de vie de la population.

En plus de faciliter l’accès des populations au centre-ville, cet ambitieux programme de développement urbain permettra de renforcer les relations économiques et sociales dans plusieurs quartiers de la ville. Il vise en effet à intégrer les quartiers périphériques dans l’espace de la ville en réduisant l’exclusion urbaine et en favorisant une plus grande mixité sociale.

Grâce à un meilleur accès aux services essentiels (l’eau, l’assainissement, le traitement des déchets, l’électricité, les transports en commun), il améliorera les conditions de vie des populations en termes d’hygiène, de santé publique, d’opportunités économiques et de créations d’emplois.

Les travaux ont commencé en mars 2015 après la signature, en 2010, du premier Contrat désendettement et développement (C2D) entre la France et le Congo. À travers le C2D, l’État français a ainsi accordé un financement de 80 millions pour mettre en œuvre ce vaste projet de développement urbain, sous l’égide de l’AFD.

Des conditions de vie améliorées et un impact sur l’emploi

Ainsi, l’accès à la capitale et la desserte des quartiers de Bacongo et Makélékélé ont été facilité par la construction d’une route de 2x2 voies, longue de cinq kilomètres, en bordure du fleuve Congo. 6 kilomètres de voiries ont également été rénovées pour développer l’accessibilité et la sécurité de ces quartiers.

Les conditions de vie et l’hygiène des populations ont été grandement améliorées par la réhabilitation du canal de Makélékélé sur plus d’un kilomètre, et par la construction de plusieurs aires de transit des ordures ménagères (ATOM). Des travaux de grande ampleur effectués par la société Razel-Bec - sous le contrôle du bureau EGIS - pour mettre en valeur le site remarquable que sont les berges du Congo, situées au sud de la ville.

Les populations de ces quartiers ont vu leurs conditions de vie nettement améliorées suite à ces travaux. Le développement de petites activités économiques sur les sites réhabilités ont également eu un véritable impact sur l’emploi. L’inauguration du projet de la route de la Corniche offre enfin une forte visibilité au gouvernement qui rencontre des difficultés sur le plan économique et politique, alors qu’il est actuellement en cours de négociation d’un programme d’appui avec le FMI.

JPEG

Article à retrouver en intégralité sur le site de l’AFD.

Dernière modification : 19/06/2018

Haut de page