Case de Gaulle : quatre palmes académiques et un prix des Droits de l’Homme

L’Ambassadeur de France, M. Jean-Pierre VIDON, remettait vendredi 4 décembre, à la Case de Gaulle, les insignes des Palmes académiques au chef d’établissement et à trois enseignants du Lycée français Saint-Exupéry de Brazzaville.
Il a souligné le professionnalisme et l’abnégation de ces personnels pour transmettre aux élèves le savoir académique mais également les valeurs citoyennes de la République. Ont été distingués, au grade d’officier, M. Bernard PETIT, et au grade de chevalier Mmes ATHIAS-CORLET et MATA-HUVELIN, et M. BORDENEUVE.

L’Ambassadeur a voulu également associer à cette cérémonie l’Observatoire congolais des Droits de l’Homme, représenté par son directeur exécutif, M. Trésor Chardon NZILA KENDET. L’OCDH vient, en effet, de se voir décerner le prix 2015 des Droits de l’Homme de la République Française pour son projet relatif à la « promotion du respect des droits des communautés locales et autochtones ».
Avant la remise officielle du Prix, le vendredi 11 décembre prochain à Paris, l’Ambassadeur de France a remis au directeur, pour lui témoigner ses félicitations, une médaille, à l’emblème du ministère des Affaires étrangères. Cette ONG congolaise, par son activisme militant, défend depuis plus de vingt et un ans les Droits des personnes en République du Congo, contribuant ainsi à faire évoluer les comportements et à favoriser l’accès à une justice pour tous.

Dernière modification : 07/12/2015

Haut de page