Clôture de la formation de magistrats à Brazzaville par l’Ecole Nationale de la Magistrature française

La clôture officielle de la formation de magistrats par l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM) française s’est déroulée le vendredi 19 mai à 12h au Ministère de la Justice, en présence de l’Ambassadeur de France M. Bertrand COCHERY et du Ministre de la Justice, des Droits humains et de la promotion des peuples autochtones, M. Pierre MABIALA.

Ils ont tous deux pris la parole pour remercier les deux magistrats formateurs, M. Jean-Pierre GETTI, Président de chambre honoraire à la Cour d’Appel de Versailles et M. Patrick DESJARDINS, Procureur de la République de Tarascon, qui ont animé le séminaire depuis lundi 15 mai.

Lors de son allocution devant les trente magistrats congolais ayant suivi la formation, M. Bertrand COCHERY a cité le philosophe français Blaise Pascal, « la justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique. Il faut donc mettre ensemble la justice et la force ; et pour cela faire que ce qui est juste soit fort, ou que ce qui est fort soit juste ».

Le Ministre de la Justice, l’Ambassadeur de France et les deux magistrats français ont ensuite procédé à la remise des certificats de formation aux participants.

Organisée par l’Ambassade de France en partenariat avec le Ministère de la Justice, des droits humains et de la promotion des peuples autochtones, cette deuxième session de formation –la première ayant eu lieu en novembre 2016- a porté sur les thèmes de « l’audience pénale – principes et pratiques » et de « l’éthique et la déontologie du juge ».

Une prochaine formation de magistrats est d’ores et déjà prévue en novembre 2017 en partenariat avec l’ENM. 

Dernière modification : 23/05/2017

Haut de page