Commémoration de l’Appel du 18 juin

Dans le cadre de l’anniversaire de l’Appel du 18 juin 1940, discours fondateur de la Résistance française contre l’occupation allemande, une cérémonie commémorative s’est tenue mercredi, square de Gaulle dans le quartier de Bacongo, à Brazzaville, qui fut capitale de la France libre.

Étaient présentes aux côtés de l’ambassadeur de France de nombreuses autorités civiles et militaires, au premier rang desquelles, le maire de Brazzaville, M. Hugues Ngouelondele, le chef d’état-major général des Forces armées congolaises, le général Guy Blanchard Okoï, représentant le ministre à la Présidence de la République, chargé de la Défense nationale, ainsi que le haut commandement militaire, les anciens combattants et plusieurs invités.

La cérémonie a débuté par la remise de décoration.
Le capitaine de frégate Gilles Aubry a été fait officier de l’Ordre national du Mérite par l’ambassadeur de France, la Croix du combattant a ensuite été remise par l’attaché de défense à cinq anciens combattants congolais.

S’en est suivie la lecture solennelle du discours de l’Appel du 18 juin et le dépôt de plusieurs gerbes de fleurs par les autorités civiles et militaires. Les clairons ont interprété la Sonnerie aux morts. Après une minute de silence, la Marseillaise et la Congolaise ont été jouées pour la circonstance.

La cérémonie s’est achevée après que l’Ambassadeur, le maire de Brazzaville, le chef d’état-major des FAC et l’attaché de Défense près de l’Ambassade de France soient allés saluer les invités, les anciens combattants, les veuves et le haut commandement militaire congolais.

Dernière modification : 07/07/2014

Haut de page