Déplacement de l’Ambassadeur de France à Pointe-Noire

L’Ambassadeur de France en République du Congo, M. François BARATEAU, s’est rendu du 24 au 27 octobre à Pointe-Noire, dans le cadre de son premier déplacement dans la seconde ville du pays. Il a profité de son séjour ponténégrin pour rencontrer les autorités locales, le Préfet de Pointe-Noire et le Général commandant de la zone de défense n°1.

L’Ambassadeur a également pu s’entretenir longuement avec les représentants de la communauté d’affaires française (Conseillers du Commerce extérieur français / CCEF), acteurs majeurs du développement de ville de Pointe-Noire, poumon économique du pays et de la sous-région, où sont implantées de nombreuses entreprises françaises.

Accompagné du Directeur de l’établissement Patrick HANNE, l’Ambassadeur de France a visité le 25 octobre le Lycée français Charlemagne et le site de l’école primaire et maternelle. Il a ainsi pu constater les excellentes conditions matérielles et professorales dans lesquelles étudient les quelques 1000 élèves du Lycée.

Visite du site du lycée fançais et de l'école primaire de Pointe-Noire - JPEG
En présence de la directrice Sylvie MAVOUNGOU BAYONNE, M. François BARATEAU a visité, le 26 octobre, les locaux de l’antenne de l’Institut français du Congo à Pointe-Noire, carrefour culturel majeur de la capitale économique. En découvrant la médiathèque, la salle de spectacle, le hall d’exposition et le hall presse, l’Ambassadeur de France a pu constater des bonnes conditions dans lesquelles sont reçus adultes, jeunes et enfants. Ce centre très dynamique délocalise par ailleurs certaines de ses programmations dans des quartiers défavorisés de Pointe-Noire, renforçant ainsi l’accessibilité de ces événements à la population locale.

L'Ambassadeur de France visite l'IFC de Pointe-Noire - JPEG
Son déplacement à Pointe-Noire a également été l’occasion pour l’Ambassadeur de France d’accueillir, le 25 octobre, au port autonome de Pointe-Noire (PAPN) la Frégate de surveillance française « Germinal », en escale de 3 jours dans la ville portuaire congolaise. Ce bateau, en provenance de Martinique, faisait relâche en République du Congo après avoir participé à la sécurisation du Golfe de Guinée depuis Dakar durant neuf jours (opération Corymbe), et avant de repartir pour participer à un grand exercice maritime régional. Accompagné de l’Attaché de Défense, le Colonel CAZENAVE-LAVIE et du Consul Général, M. Joël RENOU, l’Ambassadeur a pu aborder en détails, avec le Capitaine de Frégate Paul d’HEROUVILLE, Commandant du Germinal, et diverses hautes autorités civiles et militaires de Pointe-Noire la problématique importante de l’Action de l’Etat en Mer (AEM). La réception organisée, le 25 octobre à la Résidence du Consul général, en l’honneur du « Germinal », a servi de cadre à la cérémonie de remise, par l’Attaché de Défense, à, l’Ancien Combattant Victor LOUBELO, de la Croix du Combattant pour son engagement sous le drapeau français au sein du 6e Régiment Inter Armes d’Outre-Mer (RIAOM), alors stationné à Bouar (RCA).

Escale de la frégate de surveillance "Germinal" dans le port autonome de Pointe-Noire - JPEG Décoration d'un ancien combattant - JPEG
L’Ambassadeur de France a finalement pu rencontrer la communauté française résidente à Pointe-Noire, lors d’une réception organisée le 26 octobre à la Résidence du Consul général de France. Dans sa courte intervention, l’Ambassadeur a souligné les espoirs crédibles de traitement de la dette et de redressement économique et social du pays que portent les importantes mesures de réformes de la gouvernance soutenues pat le Fonds monétaire international et d’autres partenaires du Congo, dont la France.

Discours de l'Ambassadeur de France à la communauté française de Pointe-Noire - JPEG
L’accueil très chaleureux réservé à l’Ambassadeur de France à Pointe-Noire marque, au-delà de cette visite de courtoisie, la qualité de l’amitié historique qui lie les peuples français et congolais.

Dernière modification : 07/11/2019

Haut de page