Des nouveaux projets pour le développement solidaire !

Six nouveaux projets ont été lancés en fin d’année 2012, pour une durée de 1 à 3 ans, pour un montant total de 457 491 euros (soit environ 300 millions de FCFA). Cela porte à 25 le nombre total de projets de développement solidaire financés par la France depuis 2008 au Congo :

Les projets financés sur l’enveloppe 2012-2014 touchent au cœur des domaines d’action du développement solidaire évoqués ici. Dans un souci de transparence et d’information, vous trouverez ci-dessous le détail de ces projets :

- «  Mise en place des jardins maraîchers communautaires à Sibiti », par l’association EREC (Espace de rencontre et d’échange culturel) appuyée par le Forum des jeunes Entrepreneurs du Congo (FJEC). Ce projet a pour objectif de mettre en place une activité agricole génératrice de revenus pour les populations en difficulté de la commune de Sibiti. 20 000 euros

- « Insertion des jeunes en échec de Dolisie par l’apprentissage de la menuiserie et de la coupe-couture » porté par l’association CREDO (Centre de ressources pour l’Emergence des Dynamiques Opérationnelles), pour un montant de 114 836 euros. Le projet vise à qualifier de jeunes congolais en échec scolaire de la ville de Dolisie dans les métiers de la menuiserie et de la couture

- «  Extension de la convention initiale de 2011 : accueil d’initiation professionnelle à l’Ecole Spéciale », porté par l’Ecole Spéciale, pour un montant de 69 517 euros. Ce financement permettra d’achever l’élévation d’un bâtiment en construisant les trois dernières salles de classes manquantes et d’ouvrir de nouvelles filières techniques (sellerie automobile et coiffure).

JPEG
Des élèves de l’Ecole spéciale

- « Appui à la formation professionnelle et à l’insertion dans le monde du travail des jeunes du Congo », porté par la Congrégation des salésiens de Don Bosco, pour un montant de 149 644 euros. Ce projet vise à améliorer les conditions d’accès à l’emploi de la jeunesse défavorisée en renforçant les capacités des deux centres de formation professionnelle Don Bosco.

- « Bomoko, projet d’initiation, de production et d’insertion en vue du développement durable », porté par le Diocèse de Ouesso, pour un montant de 69 933 euros. Ce projet a pour objectif d’améliorer la productivité agricole dans le département de la Sangha en formant sur trois ans 30 jeunes paysan producteurs et en les aidant à s’insérer dans le domaine agro-pastoral.

- «  Renforcement des capacités institutionnelles et opérationnelles du centre de formation professionnelle et d’alphabétisation fonctionnel St Joseph de Mbouno », porté par l’œuvre Notre-Dame des Veufs et orphelins du Congo, pour un montant de 33 561 euros. Ce projet prévoit de former des jeunes déscolarisés aux techniques agropastorales biologiques.

Dernière modification : 04/04/2013

Haut de page