Formation de magistrats à Brazzaville par l’Ecole Nationale de la Magistrature française

L’ouverture officielle de la formation de magistrats par l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM) française s’est déroulée le mardi 15 mai au Ministère de la Justice.

Organisée par l’Ambassade de France en partenariat avec le Ministère de la Justice, des droits humains et de la promotion des peuples autochtones, cette deuxième session de formation durera une semaine, jusqu’au vendredi 19 mai. Elle portera sur les thèmes de « l’audience pénale – principes et pratiques » et de « l’éthique et la déontologie du juge ».

Le Premier conseiller de l’Ambassade de France, M. COIDAN, et le Directeur de cabinet du Ministère de la Justice, M. M’VIBOUDOULOU, ont ouvert la cérémonie en prononçant chacun un discours. Le Premier conseiller a rappelé qu’une première session de formation s’était déjà tenue en novembre 2016 sur les thèmes de « la rédaction de la décision civile » et de « l’éthique et la déontologie du juge ». La France finance par ailleurs des formations théoriques spécialisées et des stages en juridiction en France pour les magistrats congolais depuis 2015.

Cette année, la formation sera assurée par M. Jean-Pierre GETTI, Président de chambre honoraire à la Cour d’Appel de Versailles et M. Patrick DESJARDINS, Procureur de la République de Tarascon.

Quinze magistrats du siège et quinze parquetiers issus de dix-sept juridictions du pays y participeront, et ce jusque la cérémonie de clôture prévue vendredi 19 mai à 12h en présence de l’Ambassadeur de France, M. Bertrand COCHERY et le Ministre de la Justice, des Droits humains et de la promotion des peuples autochtones, M. Pierre MABIALA.

Dernière modification : 15/05/2017

Haut de page