L’AFD et les MUCODEC signent une deuxième convention de crédit

Le 23 avril 2010, Monsieur Xavier BLANCHARD, Directeur de l’’Agence Française de Développement (AFD) et Monsieur Gérard LEGIER, Directeur Général de la Fédération des MUCODEC, ont signé, sous la présidence de Madame Adélaïde MOUNGANY, Ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de l’’Artisanat et Monsieur Jean-François VALETTE, Ambassadeur de France au Congo, une convention de crédit de 1,5 millions d’’Euros (environ 1 milliard de FCFA).

Le prêt consenti par l’’AFD financera une partie du programme d’’investissement immobilier des MUCODEC. Il permettra notamment le financement de la finalisation de plusieurs caisses locales à Brazzaville et à Pointe-Noire ainsi que celui d’’une caisse locale de province.
Parallèlement à ce financement, l’’AFD a apporté sa garantie à un prêt, d’’un montant équivalent en FCFA, octroyé par les MUCODEC à ACEP Cameroun dont la convention a été signée le 15 janvier 2010. Cette garantie donne l’’opportunité aux MUCODEC avec une première opération à risque limité, de faire progresser les mécanismes de refinancement des institutions de micro-finance dans la région.
Le 11 octobre 2007, l’’AFD et les MUCODEC avaient signé une première convention de crédit d’’un même montant (1,5 millions d’’Euros) qui a permis de financer une première phase des travaux d’extension et de modernisation du réseau des MUCODEC, également financés par la BDEAC.

La signature de cette deuxième convention renouvelle l’’engagement de l’’AFD auprès des MUCODEC, pour accompagner, dans la continuité, la croissance de leurs activités et la consolidation du réseau de micro-finance des MUCODEC au Congo. Celui-ci compte près de 40 caisses locales, plus de 200 000 sociétaires et s’’est doté d’’un niveau de professionnalisme élevé. Il joue un rôle fondamental dans le système financier congolais en apportant des services financiers adaptés à des populations qui n’auraient pas un accès facile aux banques commerciales.

Cette situation a pu être atteinte grâce à l’appui permanent du Centre International du Crédit Mutuel (CICM) depuis plus de 20 ans qui a maintenu son assistance technique, y compris pendant les périodes difficiles. La Coopération française a aussi joué un rôle essentiel dans l’histoire et l’évolution des MUCODEC avec son appui à la création de la première COPEC en 1984 et son aide au renouvellement des immobilisations détruites en 1997.

Le prêt accordé par l’’AFD se situe dans le prolongement de ces appuis et participe aux objectifs du gouvernement congolais en matière de réduction de la pauvreté. Il répond à l’’objectif de développement du secteur productif et financier fixé par le Document Cadre de Partenariat (DCP) signé entre la France et le Congo le 22 mai 2008. Les MUCODEC ont en effet un rôle essentiel à jouer, aux côtés des autres réseaux d’appui aux entreprises de petite taille, pour l’amélioration du climat des affaires au Congo.

Dernière modification : 29/04/2010

Haut de page