L’Ambassade de France finance quatre nouveaux projets de développement

L’’Ambassade de France en République du Congo dispose de plusieurs instruments de coopération et d’’aide bilatérales dont le Fonds Social de Développement (FSD), outil de mise en œuvre locale permettant le financement de microprojets de développement au plus près des populations.

Créé en 1994, à l’’origine pour compenser les effets de perte de revenus induits par la dévaluation du Franc CFA, le FSD vise à répondre concrètement à des problématiques de lutte contre la pauvreté et d’’aide à la bonne gouvernance. Il permet ainsi d’’apporter une contribution au renforcement de la société civile congolaise.

Dès la fin des conflits au Congo (1999), le FSD a permis de financer 52 projets sur 3 enveloppes successives, pour un montant total de 4,6 millions d’’euros. Depuis février 2008, la mise en œuvre d’’une quatrième enveloppe FSD, d’’un montant de 2 millions d’’euros, a permis de soutenir 28 projets.

L’’Ambassade de France en République du Congo vient de procéder, fin 2010, à une nouvelle vague de financement, pour un montant de : 145 204 160 F.CFA (221 362 euros).

Le financement de ces nouveaux projets de développement représente une contribution à l’’amélioration des conditions de vie des populations rurales et urbaines de Brazzaville et d’’Ignié. Leur mise en œuvre, en réponse aux besoins sociaux exprimés, permettra de soutenir les activités communautaires dans les secteurs de l’’agriculture, de l’’éducation de base et de la formation des journalistes et professionnels des médias.

Les projets financés sont les suivants :

•Lutte contre la pauvreté par l’’agriculture et l’’élevage dans le district d’’IGNIE avec l’’APAC (Association des Producteurs et Agriculteurs du Congo). Ce projet prévoit la construction d’’un centre de santé, de sept puits modernes et de hangars agricoles afin de permettre le développement intégré de cette région. L’’apport de l’’Ambassade de France s’’élève à 75 000 000 F.CFA (soit 114 337 €).

•Renforcement des capacités opérationnelles du Centre de Ressources pour la Presse (CRP, Brazzaville). Ce projet prévoit la mise en place de sessions de formation pour les journalistes aux technologies de l’’information et de la communication (TIC), ainsi que l’’organisation de rencontres–débats associant journalistes et experts autour de thèmes transversaux en lien avec les grandes questions d’’actualité. L’’apport de l’’Ambassade de France s’’élève à 17 559 160 F.CFA (soit 26 769 euros).

•Construction d’’un nouveau bâtiment pour l’’école Angélique Massé de Makélékélé (Brazzaville). Créée en 1963, l’’école Angélique Massé a été rétrocédée à la congrégation des Sœurs des Sacrés Cœurs en septembre 2009. La construction d’’un nouveau bâtiment scolaire permettra d’’augmenter la capacité d’’accueil de l’’établissement et d’’améliorer les conditions d’’enseignement et d’’apprentissage. L’’apport de l’’Ambassade de France à ce projet est de 28 000 000 F.CFA (42 686 euros).

•Soutien à l’’Association des Relieurs, Sérigraphes et Imprimeurs congolais (ARSIC, Brazzaville). Le renforcement des capacités techniques et d’’accueil de la Maison de la reliure et de l’’imprimerie (gérée par l’’ARSIC), permettra la formation de jeunes gens, en difficulté, aux métiers de l’’artisanat dans les domaines de la reliure, de l’’imprimerie et de la sérigraphie (promotions de dix jeunes bénéficiant d’’un cycle d’’apprentissage de deux ans). L’’apport de l’’Ambassade de France à ce projet est de 24 645 000 F.CFA (37 571 euros).

L’’octroi de ces quatre nouvelles subventions porte à 770 333 457 F.CFA (soit 1 174 366 euros) le montant total des 32 projets de développement financés sur l’’enveloppe actuelle du Fonds Social de Développement en République du Congo.

Les informations relatives aux demandes de financement sur le Fonds Social de Développement sont téléchargeables (formulaire du dossier de demande en particulier) sur le site internet de l’’Ambassade de France au Congo : rubrique FSD.}

image007 - JPEG

Dernière modification : 19/11/2010

Haut de page