L’Ambassade de France soutient l’art contemporain indépendant

Le vendredi 30 juin, la Case de Gaulle, en partenariat avec l’Union européenne et l’hôtel Pefaco, a accueilli une soirée de vente solidaire au profit des Ateliers Sahm, pour aider au financement de la 6ème Rencontre internationale de l’Art Contemporain (Riac) qui se tiendra en septembre prochain à Brazzaville.

Cette initiative est née de la rencontre et de la volonté partagée de Raliatou Tamsir Niane, épouse de l’Ambassadeur de France et fondatrice du Petit Musée à Conakry, de l’Ambassadrice de l’Union européenne, Saskia de Lang, et d’Alexandre Becher, Directeur artistique et commercial de l’hôtel Pefaco.

Après avoir fait observer une minute de silence en hommage à Mme Simone Veil, l’Ambassadeur de France Bertrand Cochery, ainsi que Saskia de Lang et Alexandre Becher, ont exprimé leur engagement auprès des Ateliers Sahm, seule structure indépendante à Brazzaville qui fédère les talents de jeunes artistes contemporains (arts plastiques, danse, slam…).

Sous la direction de l’artiste et écrivain Bill Kouelany, ce centre culturel organise chaque année la RIAC, une rencontre qui permet de réunir un mois durant une trentaine d’artistes et critiques d’art du Congo, mais aussi des pays voisins comme la RDC ou le Cameroun.

Lieu d’ouverture, de création et de découverte au sein de la société congolaise, les Ateliers Sahm bénéficient du soutien de l’Institut français du Congo, de la Délégation de l’Union européenne et d’entreprises privées, notamment les Hôtels Pefaco, Air France et les Etablissements Guilpain. Une association de partenaires publics et privés est indispensable pour soutenir ce type de structures indépendantes et parrainer de jeunes artistes congolais sur la scène internationale (Biennales de Dakar, Master Class avec le soutien de la Fondation Blachère…).

Slam, danse, musique, peintures… Les invités ont pu admirer des animations artistiques en tout genre avant que ne démarre la vente aux enchères. Celle-ci a mis en avant les œuvres de plusieurs artistes congolais tels que Jordy Kissy Moussa, Artmel Mouy, Girel Nganga, Loïc Kimbembe ou Punch Mak.

Afin de financer cette 6ème RIAC, rappelons que les Ateliers Sahm ont aussi mis en place une cagnotte sur la plateforme de financement participatif Ulule. Fin de collecte le 7 juillet !

Dernière modification : 05/07/2017

Haut de page