L’IFC célèbre la Journée Internationale des droits de la femme

En partenariat avec le Ministère de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement, le Ministère de la Culture et des Arts, la Délégation de l’Union européenne au Congo, Canal +, Bralico, le Radisson Blu, tuSeo et Ragec, l’IFC de Brazzaville a célébré, ce 8 mars 2019, la journée internationale des droits de la femme.

JPEG

Axée autour de la thématique « Be nappy, fières d’être africaines », cette journée a permis de mettre à l’honneur la création féminine congolaise, à travers la peinture, la photo, des conférences, des ateliers, une exposition de produits bios, la mode, le slam et l’humour.

JPEG

Prenant la parole au cours de la journée, l’Ambassadeur de France, Bertrand Cochery et le chef de la Délégation de l’Union européenne au Congo, Raul Mateus Paula, ont salué l’importance du combat pour l’égalité homme/femme, les engagements de Ouagadougou portant sur l’éducation des jeunes filles ou encore le courage de la femme africaine, à l’image d’Aissa Doumara Ngatansou, qui a reçu le prix « Simone Veil de la République française » pour récompenser son engagement contre les mariages forcés. Ils ont évoqué les efforts solidaires de la France, l’Europe et le Congo pour un statut plus juste de la femme congolaise au travers du programme de coopération tels que ceux engagés par la France dans les domaines de l’enseignement, de la santé et de l’environnement.

JPEG

Par ailleurs, l’IFC célèbrera, durant tout le mois de mars, « la femme dans toutes ses dimensions » avec notamment la conférence du 26 mars qui tournera autour des actions innovantes qui font avancer la cause des femmes.

JPEG

Véritable succès public, cette manifestation a été centrée sur les dynamiques de création d’entreprises dans le secteur de la mode et a rassemblé près de 1900 personnes.

Dernière modification : 12/03/2019

Haut de page