L’IFC fête les 50 ans de Mai 68

A l’occasion du 50e anniversaire de Mai 68, un mois de contestation, de bouleversements et de mutations en France et ailleurs dans le monde, l’Institut Français de Brazzaville a proposé :

  • une programmation cinéma entièrement consacrée à Mai 68, avec des films comme Milou en mai, Mourir à trente ans, Tous au Larzac et L’an 01 ;
  • en partenariat avec la Mairie du 18ème arrondissement de Paris, du 23 mai au 1er juin, une exposition visuelle et sonore dans le hall de l’IFC, intitulée « La Bande son de Mai 68 ». Le public a pu découvrir un parcours ludique en 90 chansons, de Jacques Dutronc à Claude Nougaro, en s’imaginant dans un appartement de l’époque avec sa famille occupante et en écoutant ses chansons préférées. Un coin TV a permis de présenter des documentaires et des témoignages ;
  • un concert à la cafet’, le mercredi 23 mai, du Chœur Credo et de Faustin Monde. Ils ont interprété uniquement des chansons de 1968, en hommage à l’élan de créativité qui, en cette période, marqua l’évolution de la musique populaire ;
  • et pour finir, une table ronde dans la soirée du samedi 26 mai : « Regards congolais sur Mai 68 » avec d’anciens étudiants congolais en France devenus ensuite doyens d’université, linguistes, magistrats, etc. Les Professeurs Paul Nzete, Patient Bokiba, Ello Dacy ont, sous la houlette de Mme Milandou Kanza, partagé leurs regards sur l’événement tout en relevant ses incidences sur les plans éducatif, juridique et politique au Congo.

Grande commémoration, Mai 68 n’a pas laissé insensible le jeune public, à l’instar d’élèves accompagnés par leurs proviseurs venus découvrir l’exposition dans le hall.

Dernière modification : 31/05/2018

Haut de page