L’Institut français du Congo à Pointe-Noire

Situé dans la capitale économique du Congo, ville portuaire de 1 200 000 habitants, l’IFC de Pointe-Noire inscrit la diversité de ses actions dans le cadre des missions définies par sa tutelle ministérielle : diversité culturelle, liberté d’expression et droits humains, jeunesse.

Sa programmation est historiquement diversifiée. Elle s’attache à valoriser la pluralité des expressions culturelles et de leurs différentes médiations, tant en termes de disciplines que d’esthétiques. Dans le domaine du spectacle vivant, une place importante est accordée à la musique en raison de la taille modeste du plateau. Arts du mouvement, théâtre et arts du récit représentent une part importante de son offre culturelle.

Ses orientations stratégiques se déploient autour de trois axes :

  • proximité, délocalisation des activités (spectacles, tremplins, cinéma, actions livre/lecture)
  • enfance et jeunesse (ateliers de pratique artistique, Bibliobus et Réseau des Points Lecture, animations dédiées)
  • diversité (des disciplines, des styles, des sujets, des lieux)

Bibliobus 2016 dans le quartier de Mbota, Pointe-Noire - Lecture et conte - JPEG

La diversité de l’offre culturelle est affirmée à travers plus de 200 manifestations annuellement :

  • 21.5% organisées hors les murs de l’Institut
  • 33% dédiées à l’enfance et la jeunesse

En 2017 ont été lancés la première "journée portes ouvertes", ainsi que le réseau des Points Lectures (140 journées d’ouverture de mars à décembre). 11 ateliers et masterclasses (danse, photographie, musique, écriture, cinéma documentaire, numérique) et 2 concours littéraires (poésie et nouvelles policières) ont été organisés.

Cette offre se décline de la façon suivante :

  • 37 % spectacles (conte, théâtre, musique, arts du mouvement)
  • 12% tables rondes, conférences (littérature et débat d’idées)
  • 33 % cinéma
  • 6 % actions lectures hors les murs
  • 12% autres (expos, réunions Campus France, Cafés philo, journée "portes ouvertes", ateliers etc.)

"On ne brûle pas l'enfer", chorégraphie de DeLaVallet Bidiefono, avec Aïpeur Foundou, Peper Mayindou, Press Mayindou et Mohamed Sylla - 29 avril 2017, à l'IFC salle Tchicaya U Tam'Si - JPEG

L’IFC de Pointe-Noire a accompagné ou impulsé plusieurs créations, il favorise la pratique musicale en ensemble (créations et masterclasses) et s’attache à couvrir un large spectre d’expressions qui puisent leurs inspirations autant dans les répertoires, les traditions que les formes contemporaines. Il s’attache à mettre en lumière une diversité d’esthétiques, des plus classiques aux plus surprenantes ou expérimentales.

Dans le domaine des expositions, il alterne approches patrimoniale et artistique.

Il entretient des relations avec les milieux éducatifs et culturels de la ville avec lesquels il noue différents partenariats, et accompagne la scène artistique locale à travers conseils, programmation, et ateliers de création.

Il invite régulièrement des artistes non continentaux à travailler avec des artistes ponténégrins, afin de favoriser l’ouverture et l’enrichissement réciproques.

Masterclass jazz avec Frédéric Gastard (du trio Journal Intime) - concert du 7 novembre 2017 - JPEG

Fréquentation 2017

12 000 spectateurs (conférences, spectacles, cinéma et.)
170 personnes dans les 11 ateliers
1145 élèves accueillis lors de 41 visites de classes (expositions et médiathèque)
1500 adhésions et 120 membres des Points Lecture

La démocratisation de l’offre culturelle s’appuie sur deux leviers principaux :

>> des tarifs attractifs :

  • adhésions de 2000 à 6000 F par an (accès gratuit à la plupart des spectacles, à la médiathèque, aux ateliers réguliers)
  • gratuité de 90 % de l’offre culturelle (cinéma, spectacles et conférences hors les murs, scènes ouvertes, cultures urbaines)

>> l’intensification des actions de proximité :

  • bilbiobus pendant les grandes vacances scolaires
  • création des points lecture (140 journées d’ouverture de mars à décembre), au nombre de 3 en 2017 (développement en cours)
  • spectacles dans les quartiers (scènes ouvertes cultures urbaines, concerts, cinéma)

Sa médiathèque rassemble plus de 15 000 documents, et un parc récent de tablettes numériques qui vient compléter et élargir l’accès des usagers à la connaissance. Elle relève du modèle généraliste induit par le contexte local (absence de bibliothèques publiques et d’universités, fragilité du maillage scolaire), tout en mettant l’accent sur l’enfance et la jeunesse.

L’IFC de Pointe-Noire propose également des cours de français, collectifs ou particuliers, généraux ou professionnels.

Son équipe est constituée de 11 personnes à temps plein :
Direction (1)
Médiathèque et cours (1)
Agents d’accueil (1), de médiathèque (3), d’entretien (2)
Communication et action culturelle (1)
Secrétariat – comptabilité (1)
Chauffeur-coursier (1)
Et de vacataires (cours, prestations techniques).

"A song for you" - Hommage à Roberta Flack et Donny Hathaway, le 2 décembre 2017 à l'IFC salle Tchicaya U Tam'Si - JPEG

Contacts :
BP 1288
11, av Kaat Matou – Rond Point Kassaï
Pointe-Noire / République du Congo
222 94 05 82 / accueil@ifc-pointenoire.com

Dernière modification : 25/01/2018

Haut de page