Le 14 juillet célébré à la Case de Gaulle

Plus de 900 personnes ont répondu dimanche dernier à l’invitation de l’Ambassadeur de France, M. Bertrand Cochery, et de son épouse, Mme Raliatou Tamsir Niane-Cochery, pour célébrer la Fête Nationale française à la Case de Gaulle.

JPEG

La délégation congolaise était représentée par le Ministre de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo. Le Président de l’Assemblée Nationale, Isidore Mvouba était à ses côtés. Le corps diplomatique, ainsi que de nombreux chefs d’entreprises françaises et congolaises ont répondu à l’invitation, de même que les membres de la communauté française.

Après les hymnes français et congolais interprétés par le Chœur Credo, l’Ambassadeur de France a prononcé son discours, centré sur les nouvelles dimensions de la relation bilatérale au terme des 3 ans de sa mission, mentionnant le retour progressif à un dialogue plus flexible et faisant référence à la conclusion des 3 feuilles de route sectorielles dans les domaines de l’Enseignement supérieur/Recherche/Education, de l’Environnement et de la Santé.

JPEG

Après avoir félicité le Congo pour la conclusion de son programme avec le FMI, avec le soutien de la France, il rappelé l’engagement de notre pays à soutenir le Congo dans la mise en œuvre de l’accord. Il a notamment déclaré que « ce programme, s’il est une condition nécessaire, n’est pas une condition suffisante au redressement tant attendu de l’économie congolaise » appelant le gouvernement congolais à faire preuve de volonté dans les dépenses sociales, de la gouvernance économique et financière et de l’amélioration de l’environnement des affaires.

Monsieur Pierre Claver Mabiala, comédien et metteur en scène , Fondateur et Directeur de l’Espace Culturel Yaro à Pointe Noire, a été fait chevalier des Arts et Lettres. La doyenne de la communauté française au Congo, Mme Lisa Nigoul, a reçu la distinction d’officier de l’Ordre du Mérite congolais des mains du Grand chancelier.

JPEG

Au terme de son séjour, l’Ambassadeur a adressé ses plus chaleureux remerciements aux autorités congolaises et aux acteurs de la société civile qui l’ont accompagné tout au long de sa mission.

La soirée s’est ensuite poursuivie sur les accents de la musique congolaise, représentée sur scène par les Bantous de la Capitale et Zaho.

JPEG

Dernière modification : 24/07/2019

Haut de page