Le CADS au cœur de la coopération franco-congolaise

Le samedi 24 février 2018, le Ministre des finances M. Calixte Nganongo, et ses plus proches conseillers, ont visité le Centre autonome de décompte de la solde (CADS) de l’Armée et de la Gendarmerie en compagnie du Ministre de la Défense nationale, M. Charles Richard Mondjo.

Le CADS est un des dossiers phares du projet « appui à la gestion administrative et financière » de la coopération structurelle conduite entre la France et le Congo par la Direction de la coopération de sécurité et de défense du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Il a pour finalité, au travers de son logiciel de la solde, la lutte contre les fraudes par la maîtrise des effectifs soldés du ministère de la Défense nationale. La coopération française était représentée par le Commissaire-en-chef de 2e classe Fabienne Grimault, chef de ce projet, et Monsieur Pascal Fonteneau, concepteur du logiciel.

Seule une collaboration intense et constructive entre les deux Départements permettra le succès du projet CADS. Le ministère de la Défense nationale assumerait ainsi la responsabilité de la gestion de la solde, laissant naturellement au ministère des Finances, dans le cadre de ses missions régaliennes, le contrôle et le paiement de cette dernière.

M. Pascal Fonteneau a proposé à l’assistance une présentation du logiciel qui fonctionne déjà depuis 10 ans au profit de la Brigade des Sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) mettant en avant les qualités de sécurité et de fiabilité du système. L’administration pourrait réaliser des économies substantielles tout en rémunérant les administrés conformément à leurs droits.

Les ministres se sont déclarés satisfaits et prêts à collaborer ensemble à l’aboutissement du projet. Une commission paritaire doit rapidement voir le jour afin de parvenir à une mise en place effective du logiciel dès le 1er janvier 2019.

JPEG

Dernière modification : 02/03/2018

Haut de page