Le Quatuor Béla en concert à Pointe-Noire et à Brazzaville

Du 18 au 21 octobre, les Instituts Français de Pointe-Noire et de Brazzaville ont accueilli le quatuor à cordes français « Quatuor Béla ».

Le mercredi 18 octobre, ils ont donné un concert à l’Eglise Saint-Jean Bosco de Pointe-Noire devant plus de 400 personnes. Le programme "Folklores imaginaires" présentait des œuvres des compositeurs du XXème siècle Janacek, Ligeti, Ravel, Schulhoff, tous inspirés d’héritages traditionnels, qu’ils ont su fondre dans la modernité de leur propos. Cette soirée organisée dans le quartier populaire de Fond Tié Tié était gratuite afin de permettre la découverte de musiques inouïes par un public le plus large possible.

A Brazzaville, le quatuor a animé une masterclass le jeudi 19 octobre, avec les musiciens classiques kimbanguistes, qu’ils ont ensuite invités sur scène le lendemain soir pour clôturer leur concert dans la salle Savorgnan de Brazza devant 200 spectateurs. La soirée a commencé par une minute de silence à la mémoire de Danielle Darrieux, actrice disparue quelques jours auparavant. Le programme a fait dialoguer Bach et Benjamin Britten, dont les quatuors sont trop rarement interprétés.

La tournée s’est achevée à Pointe-Noire le samedi à la salle des mariages de l’Hôtel de Ville pour un deuxième concert du programme Bach/Britten.

Ce sont ainsi près de 1000 personnes qui ont pu assister à ces trois concerts interprétés par l’une des plus belles formations françaises créé en 2006 qui se consacre à la musique contemporaine, tout en continuant à transmettre le répertoire classique.

Cette tournée exceptionnelle a bénéficié du soutien aux voyages internationaux de la Spedidam et de l’Institut Français du Congo.

Dernière modification : 24/10/2017

Haut de page