L’Institut français du Congo célèbre le Jazz

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale du jazz, plusieurs manifestations se sont déroulées à l’Institut français sous le patronage de l’UNESCO et de la Mairie de Brazzaville, le samedi 26 avril.

L’association Biso na Biso a proposé une exposition de vinyles relatifs au jazz, disques tirés du patrimoine musical que cette association sauvegarde depuis plus de dix ans.

JPEG

Puis les membres du groupe Congo Ndulé Jazz a interprété, devant 350 spectateurs enthousiastes, des classiques du jazz et quelques morceaux de leur composition. Le commissaire général du FESPAM a pu constater l’attachement d’un public à cette musique qu’ont relayée des professionnels congolais tout autant que de jeunes talents émergents.

JPEG

La représentante de l’Unesco et le Maire de Brazzaville ont rappelé les valeurs d’humanité véhiculées par cette musique afro-américaine. Financée par l’Institut français du Congo et l’Ambassade des États-Unis, cette célébration a permis de montrer que la reconnaissance de Brazzaville comme ville de musique par l’UNESCO était pleinement méritée.

Dernière modification : 29/04/2014

Haut de page