Les commémorations du 11 novembre à Brazzaville

En écho aux cérémonies du 11 novembre à Paris, le centenaire de l’armistice de la 1ère Guerre Mondiale a été célébré devant le monument aux morts du cimetière central de Brazzaville, en présence de la communauté française, du corps diplomatique et des plus hautes autorités congolaises : Premier Ministre, Présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat, Ministres de l’Intérieur et de la Culture, Chef d’Etat-major Général des armées et grand commandement.

JPEG
JPEG

La cérémonie a débuté avec une remise de décorations à quatre anciens combattants.

JPEG

Par la suite, deux élèves du Lycée Saint Exupéry ont lu des lettres de poilus datées du jour de l’Armistice avant que l’Ambassadeur de France ne prononce le message du Président de la République, Emmanuel Macron.

JPEG
JPEG

Après la cérémonie, une réception était organisée à la Case de Gaulle, au cours de laquelle l’Ambassadeur de France a remis les insignes de Chevalier de l’Ordre national du mérite à M. Benjamin OBA, Conseiller pour les affaires politiques et de communication du Ministre de la Défense

JPEG

En fin de journée, un public nombreux a pu découvrir la Case de Gaulle au travers de visites guidées par l’Ambassadeur, qui lançait ainsi la première édition de l’opération « Case ouverte ».

La veille des commémorations, samedi 10 novembre, a également été riche en évènements à l’IFC et au Lycée Français :

Après une conférence du Professeur Mesploux sur la Première guerre mondiale et le continent africain et la projection de La Force Noire, le public a pu assister à un débat entre les ambassadeurs de France, d’Allemagne, d’Italie, des Etats-Unis et de Turquie, sur le thème « de la 1ère Guerre Mondiale dans les imaginaires nationaux  ».

JPEG

La journée s’est achevée par la projection de La grande illusion de Jean Renoir.

Dernière modification : 13/11/2018

Haut de page