PISCCA 2018 : formation de 6 organisations de la société civile congolaise

En partenariat avec le Groupe de Recherche et d’Echanges Technologiques (GRET) au Congo, le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France a organisé à Brazzaville une formation intensive de cinq jours en gestion de cycle de projet à destination des Organisations de la Société Civile (OSC) lauréates du programme Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs (PISCCA). Le SCAC a également souhaité convier deux autres structures prometteuses à cette session.

Cette formation s’est déroulée du 24 au 28 juillet à l’Hôtel Hippocampe de Brazzaville. Elle était animée par M. Didas Armel Kouakoua Kedjouani, responsable pays du GRET au Congo et M. Rigobert Belantsi, consultant.

Les quatorze participants, sept femmes et sept hommes, ont pu identifier les besoins de leurs organisations respectives en gestion comptable, financière et en suivi-évaluation. Ils ont également renforcé leurs connaissances en gestion de cycle de projet, de l’identification à la clôture d’un projet de développement, et révisé les bases de l’élaboration d’un cadre logique, ainsi que l’utilisation d’un suivi technique et financier. Enfin, cette formation leur a permis de se connaître, d’échanger et de maîtriser les outils du SCAC à utiliser dans le cadre des projets financés par le programme PISCCA.

Très dynamique et participative, la formation a réuni six OSC congolaises : Azur Développement, les Ateliers Sahm, Femme et Nouvelle Vision d’Etre (FENOVIE), le Groupement Agropastoral de Mindouli (GAPM), l’Œuvre Notre-Dame des Veufs et Orphelins du Congo (ONDV&OC) et le Réseau des Intervenants sur le Phénomène des Enfants en Rupture (REIPER).

Cette nouvelle formation complète les sessions de renforcement de capacités des OSC en gestion du cycle de projet mises en place par le SCAC dans le cadre du Fond d’Appui aux Sociétés Civiles du Sud (FASCS 2013-19) entre 2013 et 2016. Elle est la première organisée dans le cadre du PISCCA et sera suivie d’autres sessions en fonction des besoins identifiés par les OSC et le SCAC.

A l’issue de la session, l’Ambassadeur de France au Congo, M. Bertrand Cochery, a remis des certificats de participation à toutes les personnes présentes lors de la formation.

JPEG

Dernière modification : 30/07/2018

Haut de page