Première Nuit des Idées à Brazzaville !

On assiste à une montée en puissance de la Nuit des Idées qui avait rassemblé en 2017 45 pays et 180 000 personnes. La 3ème édition, le 25 janvier 2018, autour de la thématique « L’imagination au pouvoir » a accueilli plus de 60 Nuits des Idées en France, plus de 100 villes et 70 pays se sont mobilisés dans le monde. Pour sa première participation, le Congo a décliné la thématique en « Les animaux dans l’imaginaire congolais », porte d’entrée à la mobilisation de l’imagination sur la question des menaces sur la biodiversité et de la protection de l’environnement.

De 14h à 23h, une centaine de personnes ont pu apprécier diverses activités à l’Institut Français du Congo (IFC) : une exposition d’objets d’art négro-africain de l’antiquaire Christian Sanga-Pamba, la projection du documentaire Un animal, des animaux de Nicolas Philbert, suivie d’un débat animé par la médiathèque de l’IFC, un conte sur le thème des animaux par la compagnie Nzonzi. Des interludes chorégraphiques de Müleck, avec ses « gorilles », ont guidé le public afin d’écouter la lecture de Juste Parfait du livre A la recherche du Mokélé-Mbembe de Michel Ballot, puis pour suivre une conférence ponctuée d’intermèdes de lecture autour du thème : « Bestiaire dans la littérature francophone et congolaise : réalités, imaginaires et écritures singulières ? ». Les invités étaient le docteur Victor Béry, le professeur Omer Massoumou, Georgette Kouatila et Fortuné Batéza sous la modération de Khady Fall Diagne.

La conférence, de même que le débat autour de « L’Animal Totem au Congo », ont permis de réaffirmer le lien fondamental entre l’Homme et son environnement, d’élever le niveau de prise de conscience collective face aux menaces qui frappent les espèces naturelles, et d’appeler à une mobilisation plus active en faveur des espèces protégées qui, dans l’imaginaire et les traditions, sont aussi des espèces protectrices.

Dernière modification : 29/01/2018

Haut de page