Signature de conventions de financement pour renforcer la compétitivité, la gestion environnementale du PAPN et améliorer la gestion de la ressource halieutique

PNG

Deux conventions de financement ont été signées le 15 mai dernier entre MM. Calixte NGANONGO, Ministre des Finances et du Budget (MFB), Séraphin BALHAT, Directeur Général du Port Autonome de Pointe-Noire (PAPN), et Lionel CAFFERINI, Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) Brazzaville, en présence des MM. Fidèle DIMOU, Ministre des Transports, de l’Aviation Civile et de la Marine Marchande (MTACMM), Bertrand COCHERY, Ambassadeur de France au Congo et Claude BOCHU, Chef de la Délégation Adjoint de l’Union Européenne (DUE) au Congo.

Ces conventions de financement d’un montant total de 133 MEUR dont 29,3 MEUR financés par l’UE (dont l’ AFD est délégataire en gestion), 70 MEUR par l’AFD, et 33 MEUR par le PAPN, permettrons d’augmenter la flotte de pêche industrielle et artisanale et nécessite l’amélioration des conditions d’accueil, d’hygiène, de sécurité et de contrôle dans la pratique de cette activité. Accompagner la diversification de l’économie, c’est aussi mettre à disposition du pays des infrastructures de pêche industrielle et artisanale performantes tout en garantissant une gestion durable des ressources halieutiques.

Ce programme, d’une durée de 4 ans, vise à répondre aux 4 objectifs :

-  Étendre et moderniser les infrastructures portuaires destinées au transport de marchandises avec la construction de 3 nouveaux quais d’environ 1000 mètres linéaires ;
-  Améliorer les conditions de pêche avec la construction d’un nouveau port de pêche industrielle, la protection de la zone de débarquement de la pêche artisanale, ainsi que des appuis aux équipes du MAEP pour mieux assurer leurs fonctions de suivi, de contrôle et de surveillance indispensables à une gestion durable de la ressource halieutique ;
-  Mettre en place des outils et des mesures afin d’améliorer les procédures portuaires et accélérer le temps de traitement des marchandises ;
-  Renforcer la gestion environnementale du PAPN afin que celle-ci soit conforme aux meilleurs standards internationaux, notamment en matière de gestion des déchets, des matières dangereuses et des pollutions aux hydrocarbures.

A travers ce programme, le PAPN retrouvera une capacité d’accueil du trafic vrac et conventionnel en ligne avec ses perspectives de trafic, et gagnera en compétitivité grâce à des temps de séjour des bateaux moins longs en rade et à quai.

L’amélioration des procédures portuaires permettra également de réduire le temps de sortie des marchandises. Le programme sera mis en œuvre par le PAPN et le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la pêche. La signature de ces deux conventions en faveur du PAPN offrent donc des perspectives prometteuses, tant pour le Congo que pour la coopération franco-congolaise et l’UE, dans le cadre d’un partenariat élargi et renforcé

Dernière modification : 20/05/2019

Haut de page