Signature du projet "Cliniques juridiques"

La lutte contre la corruption constitue l’un des défis majeurs auxquels la coopération française ambitionne de répondre. Après la ratification en juillet 2005 de la Convention des Nations Unies contre la corruption, ou Convention de Mérida, et l’adoption en février 2008 de la « Position de la France en matière de lutte contre la corruption dans le cadre de son action de coopération », la France souhaite faire de la lutte contre la corruption une thématique dominante dans le cadre du prochain G20 dont elle assure la présidence.

La France a donc choisi d’accompagner la société civile dans le soutien des efforts du gouvernement congolais pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et des objectifs du Document de Stratégie pour la Réduction de la Pauvreté (DSRP), en particulier celui relatif à la lutte contre la corruption, dont le Président de la République du Congo, Son Excellence M. Denis Sassou Nguesso, a rappelé qu’elle est prioritaire.

Ainsi l’Ambassade de France en République du Congo a décidé de signer le « Projet de lutte contre la corruption en République du Congo » avec l’Association des Femmes Juristes du Congo et le Comptoir Juridique Junior.

Ce projet de l’Association Femmes Juristes du Congo et du Comptoir Juridique Junior est signé pour deux ans et s’appuiera sur les Cliniques juridiques déjà mises en place par les deux associations dans les villes de Brazzaville, Pointe Noire, et Ouesso. La France soutient l’initiative de l’Association Femmes Juristes du Congo et du Comptoir Juridique Junior à hauteur de 32 666 662 FCFA.

JPEG

JPEG

Dernière modification : 25/07/2011

Haut de page