Théâtre à l’IFC : « Makabana mon amour »


Cent vingt personnes ont assisté, vendredi 29 avril, à l’Institut Français du Congo, à la première de « Makabana mon amour », une pièce de Paterne Boghasin. L’histoire d’un petit village dans la forêt du Mayombe qui se transforme, la forêt laissant place au béton…puis qui retourne, après un accident de train, à l’oubli. Poésie théâtrale de la condition humaine où le nouveau et l’ancien, les faibles et les puissants s’entrechoquent pour mieux questionner la place de Dame nature dans le monde, et allégoriquement interroge sur la condition de la femme.

Dernière modification : 10/05/2016

Haut de page