Vernissage de l’exposition de l’Ecole de Poto-Poto à l’IFC

Le vernissage de l’exposition « L’Ecole de Poto-Poto : Une histoire de l’art ? » s’est déroulé ce mardi 11 juillet à 18h dans le hall de l’Institut Français du Congo (IFC).

L’Ambassadeur de France, Bertrand Cochery, a rappelé dans son discours l’importance de l’histoire et de la diversité des styles de l’Ecole de Poto-Poto, fondée à Brazzaville en 1951. Il a souligné que cet établissement « est incontestablement une référence de l’art dans l’histoire du Congo », ajoutant que l’historien Georges Balandier l’avait lui-même perçu au début des années 1950 comme étant l’une des contributions les plus authentiques à « l’Afrique en mouvement ».

Abstraction, cubisme, divisionnisme ou encore pop art, le champ d’action de ces peintres est en effet très large. Une visite guidée de l’exposition, conduite par l’artiste Sylvestre Mangouandza, a permis d’appréhender les différentes esthétiques et de comprendre la manière dont les artistes ont voulu se les approprier.

Rassemblant huit artistes peintres de l’Ecole de Poto-Poto, dont Paul Malanda (Les sapeurs), Cyrille Bokotaka (Fécondité) ou encore Gerly Mpo (Danse Otsiérako), l’exposition durera jusqu’au 28 juillet dans le hall de l’IFC.

Les Mickés
La Sape
Fécondité

Dernière modification : 19/07/2017

Haut de page