Visa de transit aéroportuaire (VTA)

Les ressortissants congolais sont soumis au visa de transit aéroportuaire (VTA) pour effectuer un transit dans un aéroport en France sans sortir de la zone dite « internationale » ou « sous douane », ce qui implique qu’ils prennent dans la journée une correspondance aérienne à destination d’un aéroport situé à l’extérieur de l’espace Schengen (les aéroports de Genève et de Bâle sont situés à l’intérieur de l’espace Schengen).

La réglementation prévoit des dispenses du VTA au bénéfice des titulaires d’un visa, ou d’une carte de séjour valable, délivré(e) par :

- un pays de l’Union européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède) ;

- un pays de l’Espace Économique Européen (Islande, Liechtenstein, Norvège) ;

- le Canada, les États-Unis, la Suisse et le Japon.

Les passeports de service de ressortissants congolais sont aussi exemptés de VTA à destination, ou en provenance, d’Argentine, du Brésil, de Cuba, du Maroc et du Mexique.

Liste des pièces à fournir pour la demande de VTA :

PDF - 65 ko
Demande de visa de transit aéroportuaire (VTA)
(PDF - 65 ko)

Dernière modification : 28/04/2015

Haut de page