Visite de l’Ambassadeur de France au CRDPI de Pointe-Noire

A l’occasion de sa venue à Pointe-Noire le 29 octobre, l’Ambassadeur de France en République du Congo, M. Jean-Pierre Vidon, s’est rendu au Centre de recherche sur la durabilité et la productivité des plantations industrielles (CRDPI) dirigé par M. Philippe Vigneron, chercheur au Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD).

Fondé en 1994 par le Ministère de la Recherche Scientifique, le CIRAD et l’exploitant Eucalyptus Fibre Congo (EFC) ex-UAIC, le CRDPI mène des recherches forestières de haut niveau sur les plantations d’essences forestières. Ces recherches sont réalisées en particulier sur les espèces à croissance rapide (eucalyptus, pinus, acacia…) afin de répondre aux besoins de développement. Ce centre perpétue la longue tradition de la recherche française dans le domaine forestier. Celle sur l’eucalyptus, qui remonte aux années 50, a abouti à plusieurs premières mondiales sur le bouturage industriel, la pollinisation artificielle, ou encore l’amélioration des hybrides.

L’Ambassadeur de France a rencontré, sur place, les chercheurs du CIRAD ainsi que l’équipe de doctorants congolais qui travaillent au CRDPI. Les recherches sont menées dans des domaines tels que l’intensification écologique, la biomasse énergie ou l’environnement. Le Service de Coopération et d’Action culturelle de l’Ambassade a cofinancé la réalisation de plusieurs thèses.

Après les échanges sur l’avancée des divers travaux, la délégation s’est rendue sur la plantation d’eucalyptus, située à une trentaine de kilomètres de Pointe-Noire, dans les zones où sont menées les recherches du CIRAD.

Dernière modification : 17/12/2014

Haut de page