Visite du projet de consultations avancées dans la Likouala avec l’Association de l’Amour Vivant (ASLAV)

Dans le cadre de la clôture des projets soutenus par le programme de Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalition d’Acteurs (PISCCA), la chargée de mission société civile du Service de Coopération et d’Action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France s’est rendue dans le village d’Itanga, dans la Likouala (Nord du Congo), du 21 au 23 octobre 2019, pour visiter le projet « Développement de consultations avancées pour les populations isolées en République du Congo » porté par l’Association de l’Amour Vivant (ASLAV).

JPEG

Ce projet, d’une durée d’un an, a pour but de desservir 2 500 bénéficiaires composés d’environ 50 % de femmes et 40 % de jeunes issus des 25 villages les plus reculés et isolés de toutes infrastructures publiques, situés le long des 4 axes fluviaux autour d’Epéna, dans la Likouala. Pour mener à bien ce projet, l’ASLAV travaille en étroite collaboration avec les autorités locales et administratives, les centres de santé publics et les bénéficiaires des villages.

JPEG

En présence d’Etienne Pédeau, le représentant de l’ASLAV et de l’équipe santé d’Epéna, le SCAC a participé à une campagne de vaccination dans le village d’Itanga et a constaté l’engagement des infirmiers et médecins de l’ASLAV face aux besoins immenses des populations. Le projet touchant à sa fin, l’ASLAV souhaite dorénavant mettre en place des formations d’agents locaux communautaires issus des villages, afin d’assurer un meilleur suivi et un référencement des patients.

JPEG

Financé par l’Ambassade de France en République du Congo, le projet « Développement de consultations avancées pour les populations isolées en République du Congo » a pour but de renforcer le partenariat avec les acteurs de la société civile sur des projets correspondants à des défis essentiels pour le Congo.

JPEG

Dernière modification : 30/10/2019

Haut de page