Yann Arthus-Bertrand à Brazzaville !

Le réalisateur et photographe Yann Arthus-Bertrand est de retour au Congo afin de tourner des portraits de femmes pour son prochain film « Woman ». Il a profité de sa visite à Brazzaville le mercredi 11 octobre pour inaugurer la Maison d’accueil Eva, présenter son nouveau projet et échanger autour de son film « Human », sorti sur les écrans en 2015.

Inauguration de la Maison Eva

Après avoir déjeuné à la Case de Gaulle, l’Ambassadeur de France Bertrand Cochery et Yann Arthus-Bertrand se sont rendus à Moungali : direction la Maison Eva, une maison d’accueil destinée aux jeunes en difficulté sortis des orphelinats et des écoles spécialisées.

Financée par l’association Badao du réalisateur français, elle est dirigée par les Petites sœurs dominicaines au Congo de Sœur Ida Pélagie Louvouandou. Celle-ci a pris la parole pour expliquer le rôle et les activités de la maison : soutien scolaire, orientation et accompagnement vers la formation professionnelle.

A ce jour, vingt-cinq jeunes suivent le programme "Eva" d’orientation et d’accompagnement, dont dix hébergés à la Maison.

De « Human » à « Woman » à l’IFC

Le soir, accueillis par les femmes tambourinaires de Tam Tam Sans Frontières et devant un public nombreux, c’est en présence de l’Ambassadeur Bertrand Cochery, de la ministre de l’Economie forestière Rosalie Matondo et de la directrice de l’Institut français du Congo Marie Audigier, que Yann Arthus-Bertrand a projeté dans la salle Savorgnan de Brazza de l’IFC : « Le Congo vu du ciel », son film « Human » sorti en 2015 et le teaser de son projet « Woman » prévu pour 2019.

S’inspirant des propos tenus par l’ancien ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, en 2015 à propos de la COP21, « il n’y a pas de plan B parce qu’il n’y a pas de planète B », l’Ambassadeur a mis en perspective les travaux de Yann Arthus-Bertrand dans le contexte de la lutte contre le dérèglement climatique, responsabilité des Etats et des citoyens « car il n’y a pas davantage d’Humanité B ».

Après « Human », « Woman » sera un pas de plus pour donner la parole à celles qui, au quotidien, sur tous les continents, incarnent les souffrances et les espoirs d’une Humanité confrontée aux défis de toutes les oppressions dans ce monde en quête d’amour et de solidarité.

La ministre de l’Economie forestière a remercié Yann Arthus-Bertrand pour sa fidélité envers le Congo-Brazzaville et a invité le plus large public possible à découvrir les beautés du Congo filmées par le réalisateur.

« Après avoir réalisé « Human », se lancer dans le tournage de « Woman » nous est apparu comme une évidence » a déclaré le photographe lors de la séance questions-réponses animée avec sa coréalisatrice Anastasia Mikova, soulignant pour sa part que « les femmes sont maintenant prêtes à prendre la parole ».

Distribué par la fondation GoodPlanet, « Human » est une œuvre soutenue par la Fondation Bettencourt Schueller. Le film est disponible libre de droits et est donc facilement accessible à un large public.

Dernière modification : 12/10/2017

Haut de page